routine

Mon expérience avec l’acné – conseils et routine

Hello,
On se retrouve aujourd’hui avec un article assez particulier pour moi, puisque je vais vous partager mon expérience avec l’acné !
En quelques grandes questions je vais vous retracer mon expérience, avec mes conseils, mes choses à ne pas faire et enfin ma routine contre l’acné.
Cet article sera en 2 parties que je posterais à la suite, donc restez connectées pour mes conseils 🙂

Petite précision : C’est un article assez personnel dans lequel je vais partager des images avant-après assez … hard et je me passerais donc des commentaires désobligeant auquel j’ai déjà été confronté, MERCI.
Et autre précision, les crèmes que j’ai utilisé ont été prescrites par un médecin ou/et un dermatologue, elles ne sont pas donné sans ordonnance.


Tout d’abord je vais vous partager mon « histoire », et l’apparition du jour au lendemain.

Il faut savoir que je n’ai JAMAIS eu de bouton jusqu’à ma première année ! (sauf les basiques petits boutons entre les 2 sourcils de règles, et encore en 3-4 jours ils disparaissent.)
Je faisais parti de ses personnes qui pouvait manger du saucisson, des tonnes de chocolat sans avoir de boutons, et je buvais normalement à table mais un peu moins d’1L par jour.
L’été de ma première à ma terminale j’ai eu des petits boutons style « granule » qui faisait assez sale faut le dire, mais qui sont partis après plusieurs soins (instituts et maison), une meilleure alimentation et pas mal d’eau à mon compteur.

Jusque là, j’avais pas mal de chance (et on s’en rend compte quand chaque centimètre carré de son front est envahi) !

Puis, ma vie étudiante a commencé, j’ai donc quitté le sud-ouest pour le nord-est (ou le Grand-Est), j’ai appris à me débrouiller seul pour les repas, j’ai donc été confronté aux mac do, restau, bars, cafeteria, et à ma tablette de chocolat lindt par jour (oui oui 1 tablette par jour pendant 3 mois). Inutile de vous dire que j’ai évidemment pris du poids… pas mal d’un coup. sans compter que lors des soirées étudiantes je ne buvais pas de mister cocktail ou de la grenadine, donc là mon ancien équilibre a été chamboulé !
J’ai eu quelques boutons « d’après-soirées » genre 2 ou 3 sur le menton et le front qui me faisait dire « tiens l’alcool se manifeste même sur ma peau ».
Mais au-delà de ça, je prenais toujours soin de ma peau à raison de démaquillage, nettoyant, hydratation, masque… e tutti quanti !

Et…. en Janvier j’avais de plus en plus de boutons mais plus dans l’esprit pustule genre bien dégueu, qui faisait non seulement sale mais qui ne se cache pas dutout, puisque avec une bonne couche de correcteur ou de fond de teint, on voyait toujours le gros volume du bouton.
Alors je passe les réflexions que j’ai eu à base de « t’as 18 ans et t’as encore des boutons », ou encore « mais t’as pas trop honte d’avoir autant de boutons », le basique « dis donc chantier ton front, t’en as de plus en plus! » ou le plus enervant « Oh t’as vu t’as un bouton encore ! » (Auquel j’avais envie de hurler « SANS DEC JE VOIS MA TRONCHE TOUS LES JOURS !! ») mais bon … à la fin valait mieux en rigoler ou s’auto critiquer ça invite les gens à moins en rire :).
Maman a investi dans des nouveaux soins pour moi, à base de produits Sanoflore (d’ailleurs petit article juste ici ), savon au lait d’ânesse (pouvoir cicatrisant et désinfectant), puis de l’huile essentiel d’arbre à thé, et eau micellaire neutre sans parfum pour les peaux acnéiques. et l’huile cicatrisante dont tout le monde me parlait bi-oil. Bref la totale et un petit budget.

Honnêtement, j’ai eu une amélioration dans la prolifération de mes boutons, ils étaient moins gros et moins rouge C’est TOUT, puis ça n’a duré qu’un court temps !
Et un jour, je me suis reveillée et j’avais super mal au visage, j’avais les boutons que je pouvais plus toucher, le moindre contact sur mon visage me faisait très mal.
J’ai pris rendez-vous chez la médecin qui m’a prescrit à 2 reprises des crèmes très peu dosé, pour voir la réaction du traitement sur ma peau, les effets et espérer avoir des résultats.
Elles ont eu l’effet contraire à savoir, me faire encore plus mal, me faire sortir tous les boutons, et ils étaient à vifs !
J’ai pas cherché à comprendre j’ai arrêté au bout de 2 semaines. En plus de ça, il faut savoir que chaque bouton me laissait une cicatrice rouge qui devient actuellement brune avant de s’estomper

En Avril j’ai été chez la dermatologue qui m’a prescrit un nouveau traitement de 3 mois avec médicament (épiduo et tolexine) voix orale et une crème à base de peroxyde (qui est un agent hyper abrasif pour la peau qui blanchit notamment tous les textiles, autant vous dire que mes serviettes, sweats sont pleins de tâches blanches), chaque fois que j’allais rechercher mon traitement, on me mettait en garde avec le soleil et en effet j’ai eu quelques effets minimes certes mais qui ne sont  desagréable sur la peau, le visage me brûlait très vite et énormément, je pelais, et ma peau était super sèche.
Honnêtement, ce traitement a tout changé dans mon acné, même si j’ai voulu l’arrêter parce que le temps que ma peau s’habitue, j’avais super mal à peine sur mon oreiller ou avec un simple contact, j’avais l’impression qu’on brûlait ma peau.
Mais au bout de 2 mois j’ai eu les vrais résultats, un front de plus en plus libre, un menton aussi, des cicatrices de moins en moins visibles et surtout une peau qui devient de plus en plus saine. A celà, je combine une bonne hydratation et une meilleure alimentation !

A  l’heure où je vous écris cet article, il me reste 3-4 micros-boutons et quelques micro-cicatrices, je peux sortir sans maquillage, sans que je me sente mal, je peux m’exposer au soleil et j’ai une peau douce et lumineuse !
Je peux même vous dire que je ne savais plus ce que ça faisait d’avoir une peau lisse et douce sur le front et le menton.

Avant de vous présenter les produits que j’ai utilisé et qui ont accompagné mon traitement, je vais vous montre l’étendu des dégâts avant le rendez-vous chez la dermatologue, et sans maquillage pour que vous puissiez vous rendre compte de ce que j’avais et le résultat final, vous verrez dans les prochains articles.


Maintenant que vous savez tout ! Je vais vous présenter des produits que vous devez avoir si vous avez des boutons et que vous voulez vous en séparer assez rapidement.

 

LES NETTOYANTS :

Le nettoyage de la peau est ULTRA important, n’allez jamais dormir avec du maquillage, ou une peau non lavé après la journée. La pollution et la saleté va venir boucher vos pores et donc créer des boutons ! En plus de ça, un mauvais nettoyage ou entretien de la peau entraîne par la suite un vieillissement cutanée prématuré.

En terme de nettoyant je vous conseille la mousse nettoyante et démaquillage aciana botanica qui s’utilise sous la douche. Son pouvoir moussant désincruste la pollution, le maquillage et donc toute la saleté de la journée.
(Si vous êtes intéressées par des produits de la marque j’ai fait un article Zoom sur la marque Sanoflore, juste ici).

En terme de nettoyant, je vous conseille aussi les savons doux d’Alep, à la rose ou au lait d’aînesse qui ont tous 3 un pouvoir nettoyant en profondeur, assez hydratant à la fois pour ne pas laisser la peau trop sèche, et un agent anti-bactérien qui empêche la propagation des bactéries du bouton.

Les nettoyants de grande surface tels que les Garnier par exemple sont composés d’agents trop abrasif pour votre peau qui est sensibilisée par l’acné, puis si on se focalise sur la composition celle-ci n’est pas ultra clean. En période d’acné, il vaut mieux utiliser des crèmes ou des nettoyants à meilleure composition pour ne pas contrer nos efforts et ainsi sensibiliser encore plus notre peau.

 

LES LOTIONS :

Les lotions vont permettre de parfaire le démaquillage et le nettoyage, en apportant une dernière dose de fraîcheur et de nettoyage à votre peau. Ne négligez pas cette étape, elle est aussi importante que le démaquillage. Les lotions sont à appliquer le matin ET le soir.

Pour les lotions je vous conseille celles de Khiel’s ou encore les fresh sinon, les incontournables à mon sens lotion de la marque Sanoflore, la gamme aqua magnifica est parfaite pour les peaux mixtes à grasses et plus particulièrement celles à tendances acnéiques.
Plus le produit sera adapté à votre type de peau, plus le produit est susceptible de faire effet.
Les produits de cette gamme procure un effet rafraîchissant à la peau, idéal si vous avez l’impression que votre peau surchauffe avec l’acné.
Si vous voulez plus de détail, n’oubliez pas mon article de zoom sur la marque, juste ici.

 

LES CRÈMES LOCALES :

Hors traitement d’acné et donc crème pharmaceutiques, je vous conseille l’huile essentielle d’arbre à thé en version assez « green », sinon vous avez la drying lotion de Mario Badescu qui est une pâte rose que vous laissez poser toute la nuit sur vos boutons et le lendemain, ils ont diminué ou disparaissent peu à peu.
Je sais que Kielh’s fait aussi un soin locale qui marche plutôt bien la targeted blemish spot treatment, ou Payot à une pâte grise qui est comme de l’argile et qui va venir assécher le bouton à la racine.

L’importance d’appliquer des crèmes de manière locale est de cibler le bouton, et de le traiter à la racine sans infecter le reste du visage. Plus l’agent local va être purifiant, plus le bouton va disparaître plus vite sans laisser de marque.
Je tiens aussi à préciser que vous avez mieux fait de d’abord essayer plusieurs crèmes locales pour tuer le bouton, plutôt que de courir chez votre dermatologue qui va vous prescrire une crème en premier traitement. Essayer les produits que vous connaissez ou plus « safe » plutôt que de vous faire ingérer des crèmes à base de peroyde.

Breakout Control Targeted Blemish Spot Treatment Mario Badescu séchage Lotion - pour la peau de tous les Types de 29ml / 1oz

 

En bref, si vous avez des petits boutons (pas de grosse acné) tous ces produits peuvent avoir des résultats bien visibles sur votre peau, mais si les boutons sont des kystes ou des pustules il vaut mieux aller voir un dermatologue qui va adapter votre traitement selon votre type de peau, l’avancée de l’acné et surtout la durée nécessaire pour venir à bout de ce problème.

 

Si vous voulez voir ma night routine complète, j’ai fait un article sur le blog avec le lien juste ici, elle n’a pas beaucoup changé !

 


Voilà, vous l’aurez compris l’acné est un moment assez difficile à vivre, mais on finit toujours par en venir à bout. Il faut se dire que c’est éphémère et qu’on retrouvera une peau toute lisse !

Dans le prochain article, celui de mercredi prochain, je vous donnerais mes conseils pour venir à bout de vos petits boutons, les conseils que vous connaissez et d’autres qui pourront sûrement vous aidez. Donc restez connectées, en vous abonnant à mon blog ou à la newsletter disponible sur les slide bar latérale. 🙂

En attendant, je vous retrouve sur les réseaux sociaux Instagram et Pinterest, sous le nom de @larevuedejustine, ou dans la barre des commentaires pour partager vos expériences, vos conseils et/ou vos routines soin pour venir à bout de vos boutons.

Gros bisous.
Justine

Je suis Justine Victoria, étudiante en communication, je vous partage tout sur mon blog, comme un journal de bord !

8 Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :